L’élan pour une compétitivité industrielle

En 2014 le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Emanuel Macron, nous rendait visite sur le site d’Iton seine.

Emmanuel MACRON iton seine 01

La filiale sidérurgique connaissait alors une période de déclin et de concurrence mondiale forte.

Couplée à cette période morne, la sidérurgie, activité énergivore, doit faire face à la hausse des prix des énergies pour rester compétitive sur le marché mondial.

En ce sens, les entreprises énergivores décident dans un premier temps de se réunir et de composer une boîte à outils riches de propositions faites au ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique (8 de ces 10 propositions émanaient alors en partie du groupe Riva).

Visite emmanuel Macron iton seine 03

Dans un second temps, l’association EUROFER décide de lancer une procédure anti-dumping chinois auprès de la commission européenne. Pour laquelle de nombreuses entreprises sidérurgiques sont allées manifester à Bruxelles le 15.02.2016.

L’accouplement de ces deux chevaux de batailles permet alors aux activités sidérurgiques de maintenir leur cap et leur compétitivité.

D’Iton Seine à l’Elysée.

La visite d’Emmanuel Macron sur le site d’Iton Seine a été riche d’échanges. Il s’agissait pour les salariés de partager leurs savoir-faire, leurs compétences et leur amour du métier couplé à des préoccupations réelles individuelles et collectives d’avenirs incertains en échange de réponse concrètes annoncées par le ministre lui-même.

Visite emmanuel Macron iton seine 01

E.Macron avait alors réaffirmé son engagement à faire face à cette situation difficile. La sidérurgie était confrontée à des surcapacités de production massives au niveau mondial et à une demande décroissante, entrainant ainsi une chute des prix et des pratiques concurrentielles parfois déloyales.

Visite emmanuel Macron iton seine 02

« La sidérurgie fait non seulement partie de notre histoire industrielle et du patrimoine industriel de plusieurs régions françaises, mais aussi, j’en suis pour ma part convaincu, de l’avenir industriel de notre pays(…) »

En route vers l’industrie de demain…

Ces actions politiques, économiques, sociologiques engagées pour la compétitivité de notre activité ne se sont pas arrêtées là.

Le gouvernement actuel propose au travers différents mouvements, comme celui de la French Fab lancé en Octobre 2017 par Bruno Le Maire, ministre de l’économie, un soutien aux industriels et activités Françaises.

SIGNATURE EMAIL LA FRENCH FAB_Modèle 3

L’objectif étant de redynamiser l’industrie Française et de les accompagner dans leurs démarches d’évolution, de transition vers l’industrie de demain.

Les industries d’aujourd’hui doivent perdurer et se développer et c’est grâce aux volontés de chaque entreprise, à l’économie et à la politique de soutien et d’accompagnement mise en place par les différentes instances politiques aussi bien régionales que nationales, que nous y parviendrons.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s